Où en est la science dans le domaine de l’énergie humaine ?

imagesCAR1X380

Prouver l’existence d’une anatomie énergétique subtile, qui existe dans et autour du corps humain, dépend aussi bien de la capacité des appareils de mesure à capter cet invisible que de la motivation des scientifiques à rechercher cet invisible.

Le Dr Wang P. en association avec d’autres collègues, par exemple ont réussi à démontrer que les méridiens d’acupunctures utilisés en médecine chinoise, émettaient de la lumière et pouvaient être vus au moyen de la photographie infrarouge. D’autres chercheurs ont même prouvé qu’il existait un lien entre la maladie et une diminution du rayonnement lumineux en provenance de ces méridiens et que l’acupuncture augmentait ce rayonnement.

Yan Z, Chi Y, Wang P, Cheng J, Wang Y, Shu Q, Huang G.  Studies on the luminescence of channels in rats and its law of changes with « syndromes » and treatment of acupuncture and moxibustion.J Tradit Chin Med. 1992 Dec ;12(4):283-7.

meridien infrarouge

L’AMI (Apparatus for Meridian Identification) développé par Hiroshi Motoyama au Japon, est un appareil capable de mesurer le flux d’ions dans les « canaux d’écoulement ionique » situés dans la couche intersticielle des tissus, juste sous la surface de la peau. Le déplacement des ions correspond à la géographie des méridiens d’acupuncture. Ce flux d’ions n’est pas notre énergie vitale mais est considérée comme une indication indirecte de la force de l’énergie qui se déplace dans ce canal.

imagesCAIMPD0I

Le Dr Konstantin Korotkov en Russie a créé le GDV (Gas Discharge Visualisation), basé sur différents principes, dont celui de la photographie de Kirlian, afin d’analyser directement les centres d’énergies physiques (ou chakras) et leur état en fonction des organes du corps.

imagesCAQJ4711

Les études faites montrent que :

l’énergie subtile est non-électromagnétique par nature, même s’il existe en nous une structure magnétique, qui peut être mesurée par un appareil, le SQUID (Superconducting Quantum Interference Device) – John Clarke, « La détection des champs magnétiques », Pour la science, n° 204, octobre 1994, p. 78

– Cette énergie est capable d’influencer la structure moléculaire de la matière physique, en fonction du fonctionnement du schéma énergétique interne

Le monde physique contient de la matière atomique et de l’énergie électromagnétique. Le monde éthérique contient de la substance subtile sous forme de particule « Anu » et de l’énergie subtile. Ces deux mondes communiquent et interfèrent entre eux – Subtle Energy Research for Alternative Healing – Compiled by Boyd Martin

Anu électromagnétique  

Bien que les méthodes énergétiques n’en soient encore qu’au stade expérimental en France, certains pays ont étudié ces quinze dernières années, les effets de séances énergétiques en complément d’approches traditionnelles, dans les difficultés physiques, émotionnelles ou psychologiques, en tenant compte des découvertes scientifiques en ce domaine.

– Au Canada, une étude menée au Cross Cancer Institute d’Edmonton a montré une réduction significative des douleurs chez 20 personnes souffrant de douleurs chroniques.

– Le cadre d’une autre étude menée à l’Université of Southern Maine a montré que des patients souffrant de douleurs chroniques ayant reçu des séances complémentaires en énergétique à une thérapie cognitive et comportementale, se sont montrés plus optimiste quant à leur pouvoir de surmonter leur douleur qu’une autre partie des patients.

– A Houston, des chercheurs de l’University of Texas Health Science Center ont décidé de procéder à des tests biologiques sur des personnes recevant des séances énergétiques. Ils ont observé que les sujets recevant une séance de 30 mn présentaient des baisses significatives de la tension artérielle systolique, une augmentation de la température cutanée et une diminution de l’activité électro-myographique (mesure de la tension musculaire) pendant la séance. De plus, les sujets indiquaient une importante diminution de l’anxiété.

– Des chercheurs du centre des brûlés de l’Université of Alabam at Birmingham (UAB) ont divisé en deux un groupe de 99 patients blessés par brûlure. Un groupe a reçu quotidiennement une séance énergétique pendant cinq jours, tandis que l’autre groupe a reçu une séance du même genre et de même durée de la part de personnes non formées se faisant passer pour des praticiens en énergétique. Des résultats statistiquement significatifs sont apparus chez ceux qui ont reçu des séances par des praticiens formés : ces patients ont fait état d’une réduction plus importante des douleurs et de l’anxiété que ceux qui ont reçu une fausse séance. De plus, ceux qui ont reçu une séance énergétique ont présenté une importante baisse des lymphocytes sanguins, ce qui révélait les bienfaits physiologiques de la séance énergétique.

imagesCAVCZLPS

Du fait de cette interaction naturelle matière/énergie, se sont ainsi développés des savoir-faire pour mieux comprendre le langage de l’énergie, et apprendre à la canaliser, l’orienter et la diriger pour son plus grand équilibre et bien-être.