Le monde de la biologie, un monde fait de lumière et d’énergie !

160_F_56729981_iaIvD1M0bHacfv5ej1KT6MARI5lRQREy

Comprendre que nous sommes fabriqués à l’intérieur même de nos muscles et de nos cellules, dans notre infiniment petit, d’atomes qui virevoltent sur eux-mêmes. N’est-ce pas stupéfiant ? Et en même temps merveilleux ?

Il existe sur You tube[1] des vidéos qui nous montrent cet infiniment petit. Nous partons d’une image de l’infiniment grand, 10 puissance 25, pour zoomer de 10 en 10 vers un lieu public sur la terre où repose un individu en train de se détendre, en passant par notre galaxie, le système solaire, les planètes, la terre, le pays, la ville. Puis, le zoom continue son rétrécissement, de l’ensemble du corps, puis un segment du corps, le muscle, la cellule, le noyau cellulaire, l’ADN, l’atome, et au-delà de l’atome, jusqu’à 10 puissance moins 17.

Toute matière, de la table au corps physique, est composée d’atomes, un ensemble d’électrons en orbite autour d’un noyau de protons et de neutrons. Molécules et atomes sont animés de mouvements d’oscillations extrêmement rapides (huit mille milliards d’oscillations par seconde pour une molécule, entre deux cent mille et six millions de milliards de tours par seconde autour du noyau pour un atome). Et toute particule chargée électriquement va émettre un photon dès qu’elle subit une accélération. Les photons sont ce qui compose la lumière, sorte de particules élémentaires d’une interaction électromagnétique ; la lumière étant définie comme une onde électromagnétique qui se propage sous forme d’un rayonnement (processus d’émission ou de transmission d’énergie).

Dans la matière, ce qui fait que l’électron ne s’affaisse pas sur lui-même au cours de sa circonvolution est la nature vibratoire de l’électron. En effet, chaque électron pour continuer son mouvement, doit absorber un photon lumineux qui va lui procurer l’énergie supplémentaire pour accélérer. Et inversement, lorsqu’il a besoin de ralentir, il rend cette énergie sous forme de photon. Ce photon serait donc ce qui fait que nous ne sommes pas qu’un tas de matière liquéfiée au sol, informe et sans vie ! Il nous aiderait à maintenir nos mouvements internes, sources de nos mouvements externes, forme d’intelligence et de connaissance naturelle des lois de fonctionnement de la matière en action.

160_F_62290937_uASR9PhLscduI4nQjDJJptLmMGNNWoeG


[1] De l’infiniment grand à l’infiniment petit en 44images à la puissance 10 (by YuSuF), Science et Vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s